Acheter en Chine

Comment négocier avec les chinois – La notion de “FACE” des chinois

La Chine est la deuxième puissance économique dans le monde entier, et le commerce extérieur a une importance toute particulière pour cette usine mondiale. La Chine d’aujourd’hui, qui produit des produits de grande consommation tout autant que des produits de consommation industrielle, attire les acheteurs de tous les pays du globe. En même temps, le pays vit le développement de son propre marché, l’augmentation du pouvoir d’achat des chinois, la venue et l’implantation de plus en plus importante d’étrangers qui espèrent aussi y vendre leurs produits ou service et s’assurer une part de revenus.

La Chine est un pays d’histoire, qui jouit de caractéristiques culturelles, politiques, économiques artistiques propre. Ces mêmes caractéristiques sont d’une part à l’origine même des échanges entre la Chine et le reste du monde, mais également un fossé difficile à franchir pour tous ceux qui développent leur activité avec la Chine.

J’ai personnellement continué mes études supérieures dans la communication d’entreprise en France en 2007. Depuis mon retour en Chine, j’ai toujours travaillé dans les échanges commerciaux entre la Chine et les pays étrangers (essentiellement francophones, bien que j’ai aussi participé à des projets avec certains pays anglo-saxons). J’ai donc pu vivre professionnellement et personnellement ces différences, qui sont généralement traitées comme des difficultés. C’est donc pour continuer à participer à l’échange que j’ai décidé de partager mes opinions et expériences avec vous.

La notion de “FACE” des chinois

chinese opera

L’attention que les chinois portent à la notion de « face » est mondialement connue. Comme on dit ici, « l’essentiel de la vie d’un arbre c’est son écorce ; d’un être humain, c’est la face ». La « face » joue donc un rôle très important dans la vie d’un chinois. Il est difficile de définir précisément cette notion. On pourrait représenter la notion de face par un visage immatériel propre à chaque personne. La « face » c’est la dignité personnelle, mais c’est aussi la réputation et le statut social d’une personne.

Dans beaucoup de cas, les chinois peuvent utiliser l’expression « donnez moi de la face » comme un argument afin d’obtenir quelque chose.

Tout autrement, si on prend l’exemple d’une personne qui s’approche de deux personnes qui se disputent, et qui, par les mots, les fait arrêter de se disputer, on dira que cette personne a beaucoup de « face ».

Dans les négociations commerciales, les chinois laissent souvent l’avantage de la face à leurs adversaires. Par exemple, il est rare qu’un membre d’une équipe refuse directement et verbalement les conseils d’un autre. Par conséquent, quand vous voulez faire céder votre adversaire, il est important également de ne pas lui faire perdre la face. Il est donc déconseillé de dire en public à son interlocuteur que vous estimez qu’il a tort.

 à continuer

Je déclare sur l’honeur être l’auteur de cet article. Merci de respecter les droits d’auteur et de ne pas plagier sans autoriation écrite.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s